• Sympathia - traduction

    Être observé comme celui-ci, à la poursuite des rêves,
    Efface les souvenirs, et les cicatrices. Moi je ne peux pas vous en débarrasser.

    Le vent s'arrête, la mer orageuse se meurt
    La nuit s'achève, Le soleil du matin est si clair

    De l'autre côté de ce lac scintillant, vous me regardez. Un signe de la main.
    Je cherche a vous avoir
    Et dès l'instant où je prends votre bras
    Vous disparaissez

    Être observé comme celui-ci, à la poursuite des rêves
    Efface les souvenirs, et les cicatrices. Moi je ne peux pas vous en débarrasser.

    La pensée, deux mots choisis, et des songes...
    Ou l'amour est-il encore inaperçu ?
    Vide de mensonges et de réalité sans vie, comme celle d'un mort,
    J'aspire à un monde comme celui-ci.

    J'ai rêvé, non ?
    Même si j'ai anéanti les ténèbres
    Je me suis blessé juste pour vous
    Je me noie dans le rêve. Il va s'évanouir, pas vrai ?
    Etre avec les gens, l'amour oublié, les deux étaient là

    La douleur a disparu avec vous,
    Nulle part, plus aucune trace...
    Tuez-moi, réduisez-moi en cendres.
    J'avais soif d'éternité, mais
    Votre main à cet instant...

    Être observé comme celui-ci, à la poursuite des rêves
    Efface les souvenirs, et les cicatrices. Moi je ne peux pas vous débarrasser de

    Si je ferme les yeux, comme le lourd rideau
    Seulement vous gênez ma vue.
    Je garde alors mes pensées qui débordent dans mon coeur,
    Je viens de m'endormir ainsi .

    « Sympathia - parolesThe Love From A Dead Orchestra - paroles »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :